Affiche: Maude Cournoyer

Cette co-production (N.A.T.A.S. et Théâtre 100 Masques) a été présentée du 22 au 25 mars 2011, à 20h (et une matinée supplémentaire le 24 mars à 13h30), à l'auditorium de l'ancien Lycée du Saguenay.

 

Antigone est chronologiquement la dernière partie d'une tétralogie (qui survécut sous forme de trilogie) sur Œdipe et la famille royale de Thèbes. Thèbes est dans l'Antiquité le rival historique d'Athènes, la ville natale de Sophocle. Sophocle écrit Antigone, légende de la mythologie grecque très populaire à son époque car il voit un potentiel dramatique et moral à la raconter comme une tragédie. Sophocle utilise Antigone pour plaider contre la tyrannie, soutenant ainsi les valeurs démocratiques attachées à Athènes3. Il écrit cette pièce, comme la plupart de ses pièces, pour participer aux compétitions théâtrales associées aux festivals annuels du monde grec données dans le Théâtre de Dionysos4.

ANTIGONE de Sophocle

 

Mise en scène: François Mathieu-Hotte

Conception esthétique: François-Mathieu Hotte, Maude Cournoyer

Comédiens: Maude Cournoyer, Eric Renald, Mélanie Potvin

Choeur: Keven Girard, Marie-Pascale Blackburn, Catherine Whittaker, Alexandra Imbeault et Jessica Normandin

Ce qu'on en a dit dans les médias

1/1

© 2019 Théâtre 100 Masques