DEPUIS 1999!

En 1999 naît le Théâtre 100 Masques (les fondatrices étant Sophie Larouche, Magalie Roy et Maryse Lavoie) avec l’idée de permettre à la relève de toucher à tous les genres théâtraux et d’être un pont efficace entre le milieu universitaire et professionnel.

 

Depuis, différentes phases d'évolution marquent son histoire… s’écartant progressivement de son mandat premier (en même temps que se raréfie la relève, mandat qui sera abandonné en 2007) mais toujours avec cette fougue, cette envie, ce désir d’explorer différents répertoire! Car c’est dans cette émulation provoquée par l’éclectisme, par le passage d’un genre à l’autre, que le Théâtre 100 Masques croit se démarquer en permettant aux équipes artistiques (auteurs, metteurs en scène, concepteurs, comédiens) de toucher différents styles et d’accroitre ainsi leur(s) expérience(s) et, du coup, leur polyvalence.

 

En 2004-2005, le Théâtre 100 Masques s'installe au Centre des arts et de la culture de Chicoutimi et reprend à son compte les activités de l’Atelier de théâtre L’Eau Vive. Il  développe, en parallèle à son volet Production un volet Formation. Contrairement aux activités dites de médiation qui visent à sensibiliser la population, ces formations impliquent des transmissions de savoirs, de techniques, de connaissances. Elles occupent la compagnie plusieurs  mois par années (de septembre à décembre, de janvier à mars puis de mai à juillet), s'étendent sur tout le territoire du SLSJ, touchent plusieurs centaines de participants et prennent différentes formes:  ateliers scolaires en soutien à la pédagogie des professeurs, ateliers d'initiations au théâtre, ateliers de théâtre réguliers et/ou camps de théâtre dans nos locaux, ateliers de lectures pour adultes. Ce volet fait du Théâtre 100 Masques un important vecteur de rayonnement de l'art théâtral et de son histoire.

 

En 2007, Dario Larouche prend les rênes de la compagnie et entreprend, en collaboration avec un nouveau conseil d'administration stable et efficace (voir la composition de celui-ci dans les documents annexés à ce formulaire), une restructuration en profondeur pour conjuguer production et formation, dans un fonctionnement efficace et professionnel axé, en phase avec son passé et la multiplicité inhérente à son nom, autour du répertoire et des grandes époques théâtrales. Ainsi, en jetant un œil sur les vingt ans de la compagnie, il en ressort une multiplicité des expériences scéniques, un goût pour l’exploration de cet art et de son répertoire plus que deux fois millénaire, qui conforte le Théâtre 100 Masques dans un créneau qui lui devient propre dans le paysage théâtral saguenéen. 

 

En septembre 2017, le Théâtre 100 Masques reçoit une reconnaissance importante : en regard de ses activités et de ses succès, il est accueilli par l’UQAC à titre de «troupe en résidence». (Le protocole régissant cette nomination est disponible au CAS.) Au cours des deux années suivantes (avec une possibilité de renouvellement du mandat), la compagnie pourra poursuivre son travail d’exploration du répertoire et de recherche dans un cadre stimulant et hautement professionnel qui lui permettra de tisser de nombreux et féconds liens avec le module des arts avec qui il sera possible d'approfondir l'écriture scénique de la compagnie; avec celui des lettres avec qui il sera possible de pousser plus loin les différents projets dramatiques, de développer de nouvelles avenues comme la création, la traduction et/ou l'adaptation; avec la chaire de recherche en dramaturgie sonore avec qui il sera possible d'apporter une expérience technologiques de pointe; et enfin avec la communauté universitaire dans son ensemble avec, comme objectif, encore une fois de faire rayonner le théâtre!

NOS DIFFÉRENTS LOGOS AU FIL DE NOTRE HISTOIRE

Logo dessiné par Dario Larouche, utilisé de 2000 à 2004

Logo dessiné par Catherine Morency, utilisé de 2004 à 2008

Logo dessiné par Michel Lemelin, utilisé de 2008 à 20016

Logo dessiné par Marielle Couture, utilisé depuis 2016

© 2019 Théâtre 100 Masques